Solaire Diffusion

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Conseils pour la VMC

Imprimer PDF

Votre maison est déjà équipée d'une VMC Simple flux ? ou pas. D'où nous vient ce besoin moderne? Voyez ici.

Si vous vivez bien sans VMC du tout, la question se pose d'en installer une : une aération rapide et totale de l'habitation en hiver peut sans doute vous procurer un air sain, surtout si le volume par habitant est important. Sinon, lisez la suite.

Si la VMC double flux devient une nécessité au regard des nouvelles règlementations, thermique, il existe néanmoins une variante qui peut s'avérer très pratique : la VMC hygroréglable suffit à répondre aux exigences de la norme RT 2012 par exemple sur le pourtour méditerranéen. Cela ne veut pas dire qu'il faut ce contenter de cette solution aujourd'hui acceptée, mais qu'elle vaut, en tout état de cause, beaucoup mieux que de ne rien faire. Ce qui peut encore s'interpréter autrement : dans ces régions, il n'est peut-être pas nécessaire de s'équiper d'une VMC à haut rendement, une VMC double flux 'classique' (entendez : économique) donnera un résultat très performant

Votre habitation est équipée d'une VMC simple flux, comme la plupart de celles construites encore aujourd'hui, vous pouvez passer en VMC double flux : un ventilateur extrait l'air de l'habitation, un autre insuffle de l'air neuf, les deux flux se croisent dans un échangeur : l'air chaud réchauffe l'air frais, et quand il arrive à l'extérieur, il a restitué entre +/- 60 et 92% de son énergie (pour les puristes : du différentiel d'énergie calorifique) à l'air entrant.

D'où provient la variabilité du rendement des VMC :

- la première chose a savoir est que les rendement annoncés sont aujourd'hui des rendements normalisés (qui comportent donc un certain nombre d'heures à haute vitesse, le reste à basse vitesse). Le rendement à haute vitesse est moindre, le rendement à basse vitesse est supérieur aux valeurs annoncées.

- le premier élément est l'échangeur : il est assez facile de fabriquer un échangeur à flux croisés, mais ces échangeurs n'ont pas un rendement élevé. On les retrouve dans notre première gamme de VMC, avec un prix très compétitif. Les échangeurs à flux inversés sont eux d'une efficacité beaucoup plus grande, d'où le rendement nominal de 92%,

- d'autres éléments interviennent dans le rendement de votre installation, qui ne sont pas déterminées par l'échangeur : les gaines utilisées, qui peuvent être ou non isolées, et cheminer en zone hors gel ou non.

Les modèles que nous avons sélectionnés, par la circulation d'air qu'ils génèrent, améliorent aussi le confort de la maison en répartissant la chaleur entre les pièces de la maison. Certains voient cet avantage comme un critère important de décision.

Le seul élément qui me manque : quel pourcentage d'énergie est perdu par extraction d'air en simple flux dans une habitation classique, selon son degré d'isolation (RT 2005, RT 2012 ou RT 1912...). Si quelqu'un peut me renseigner, ça serait sympa !

En tous cas, chez moi, le premier modèle est déjà très appréciable et apprécié, il date d'il y a 8 ans. D'après un spécialiste du bilan thermique qui a fait le bilan thermique de mon habitation, même mon vieux modèle bas de gamme (rendement 60%) me fait économiser près de 15% de mon chauffage.

Nous avons sélectionné pour le moment 2 modèles, mais vous avez accès à tous les modèles que vous trouverez sur le site de REXEL , ainsi d'ailleurs qu'à tous les produits Rexel, sauf ceux qu'on ne saura pas chiffrer, les radiateurs électriques par exemple, c'est trop compliqué pour nous ! Complice

Le modèle AKOR d'UNELVENT, fabriqué en Europe, est le modèle de base :  son échangeur à flux croisés permet de récupérer jusqu'à 65% de l'énergie . Ce rendement dépend bien sûr de la vitesse, de l'hygrométrie relative intérieur extérieur et des écarts de température. En première approche, il vous permet de calculer la température de l'air entrant, toutes choses égales par ailleurs :  s'il fait 10° dehors et 20° dedans, l'air insufflé serait à 16,5° au lieu de 10° en VMC simple flux. Simple, économique, efficace. Faites au moins ce choix!

Le modèle IDEO, toujours par UNELVENT, est leur modèle haut de gamme. Son rendement monte jusqu'à 92% ( cf plus haut 10° dehors, 20° dedans, 19,2° pour l'air insufflé, à basse vitesse bien sûr). Il dispose de nombreuses options, moteurs très basse consommation , très faible niveau sonore, double filtration d'air, grande vitesse sur cuisine uniquement, et fonction Bypass, qui permet de rafraîchir la maison de nuit, l'été. Avec télécommande, ne fait pas le café.

Voilà, vous en savez déjà beaucoup, pour plus d'information, je vous conseille notre catalogue.